„Si tu hésites entre deux choses
Choisis toujours la moins confortable“
                                                                 (Phrase extraite du journal de Paul Schneider, 1919)


Biographie de Paul Schneider -„Le Prédicateur de Buchenwald“


29.08.1897    Naissance  de Paul Robert Schneider à Pferdsfeld / Hunsrück, fils du pasteur
                        Gustav Adolf Schneider (1856-1926) ét de epouse Elisabeth Katharine           Schneider, née Schnorr (1863-1914)   


                       Elève à l’école primaire de Pferdsfeld

1908-1909    De 1908 à 1909 il passe une année au lycée de Bad Kreuznach.

debut 1910    Déménagement à Hochelheim, aujourd’hui Hüttenberg / Wetzlar

Mai 1910       Studes au lycée classique „Landgraf - Ludwig“ de Gießen

31.03.1913    Confirmation de Paul Schneider

12.09.1914    Décès de sa mère

29.06.1916    Baccalauréat anticipé („Notabitur“) à Gießen suite à son engagement dans         
                        l’armée en tant que volontaire. Brève formation au sein du service de santé                         des      armées,  
engagement chez les dragons.
1915-1918    Soldat en Russie et en France
Blessé, il est libéré avec le grade de lieutenant de réserve.

1919-1922    Studes de théologie à Gießen, Marburg et Tübingen

08.05.1922-15.08.1922  S’engage aux côtés des ouvriers de l’aciérie „Hermann" à Dortmund-Hörde pour         connaître leurs conditions de vie.

22.10.1922    Fiançailles avec Margarete Berta Dieterich à Weilheim / Tübingen

01.11.1922 -29.10.1923 Séjourne au séminaire de Soest

01.11.1923 -15.09.1924 Travaille à la „Stadtmission“ à Berlin  (Activités sociales et missionnaires)

30.01.1925    Ordination à Hochelheim

01.02.1925-25.06.1925 Devient pasteur auxiliaire à Essen-Altstadt

12.01.1926    Décès de son père,  Paul Schneider lui succède.

01.02.1926-01.08.1926 Pasteur auxiliaire à Rotthausen/Essen

12.08.1926    Mariage avec Margarete Dieterich à Weilheim/Tübingen

04.09.1926    Installation dans ses fonctions de pasteur dans sa première paroisse à Hochelheim et             Dornholzhausen.
S’oppose publiquement à un article rédigé par le chef de la SA Röhm

08.10.1933    Première plainte déposée contre Paul Schneider
en décembre1933 Apparition de désaccords entre Paul Schneider et les membres du presbytère de
sa paroisse à Hochelheim qui ont pour objet de traditions obsolètes

28.01.1934    Son dernier prêche à Hochelheim: il attaque l‘idéologie du nazisme; à la fin il lit
                        publiquement la déclaration du „Pfarrernotbund“ protestant contre le décret du
                        „Reichsbischof“ du 4 janvier1934.
                        Ensuite, le sous-préfet du district  de Wetzlar demande sa suspension.
                        La direction de l’Eglise de la Rhénanie lui interdit de prêcher avant qu‘il soit                                 muté d’office à Dickenschied.

25.04.1934    Départ pour Dickenschied. Installation comme pasteur à Womrath
12.06.1934    Graves affrontements avec le chef de l’arrondissement  de la NSDAP de                                       Gemünden lors de l’enterrement d’un jeune appartenant aux jeunesses                                         hitlériennes.

13.06.1934 – 20.06.1934  Première arrestation suite à ces affrontements et détention à                                      Simmern

16.3.1935-19.03.1935   Deuxième arrestation. Détention à Kirchberg près de Womrath.

31.05.1937-24.07.1937 Troisième arrestation: Detention „par mesure de sécurité“ dans la
                       prison de la Gestapo à  Coblence.
                       Remise en liberté, mais expulsion de la Rhénanie et transfert à Wiesbaden                                  (Hesse)

25.07.1937    Retour dans les paroisses de Dickenschied et Womrath. Célébration de    
                        services religieux.

27.07.1937- 28.08.1937 Court séjour à Baden-Baden dans l’attente que la „Bekennende        
                       Kirche“ (le mouvement protestant d’opposition au nazisme) lui conseille       
                       d’accepter ou non l’expulsion.

28.08.1937- 01.10.1937   Remplace son ami, le pasteur E.Weber, à Eschbach/Usingen
                        pendant les congés de celui-ci.

02.10.1937    Retour illégal dans les paroisses de Dickenschied et Womrath à la demande du
                        presbytère.

03.10.1937    Fête de la moisson. Célébration de l’office à Dickenschied.
                        Quatrième arrestation sur le chemin de Womrath où il devait célébrer les vêpres.
                        Transfert à la prison de Coblence.

27.11.1937    Transfert au camp de concentration de Buchenwald près de Weimar.
                        Paul Schneider est détenu au bloc 22 sous le matricule 2491

20.04.1938   Refuse d’ôter son calot devant le drapeau à croix gammée lors de l’anniversaire                          d‘Hitler.
                       Il est transféré dans les quartiers d’isolation du camp.

28.08.1938    De sa cellule il  s’adresse pour la première fois aux prisonniers rassemblés pour                         l’appel. Il les encourage et les console en citant des passages de la Bible et il  
                        énonce les agissements des SS en dépit des menaces de sévices qui pèsent
                        sur lui. Il intervient en faveur des détenus juifs.

18.07.1939    Il meurt suite à un arrêt cardiaque provoqué par des doses massives de 
                        strophantine que le médecin du camp, le Dr. Erwin Ding, lui avait administrées.
                        lui avait administrées.

21.07.1939   Enterrement au cimitière de Dickenschied.
                       C’est un long cortège composé de ses paroissiens, de ceux de la paroisse       
                       catholique et des pasteurs de la „Bekennende Kirche“ qui l’accompagne à sa                   dernière demeure.


"Je suis la résurrection et la vie."  Jean 11,25